CES VOIX QUI ME HANTENT

Autobiographie d’une déesse paienne déchue !

Perchée mais pas folle
La Déesse déchue
Tombée du ciel de nos imaginaires
Exilée dans notre désespoir et nos frontières
Elle a tout connu tout vécu
Gitane Clocharde précieux avatars
Marginale Vieille sur son bout de trottoir
Elle crie quelque chose
Vous l’entendez?
“Mais que font ces enfants qui marchent sur la tête”

Cette pièce chorégraphique et théâtrale aborde le rapport à la docilité sur fond de temporalité intérieure.

Mêlant danse, flamenco, textes originaux, interviews de Gilles Deleuze, Michel Foucault ou bien John Trudell, cette création, sur une bande-son entièrement originale, est la traversée du désert dense et jubilatoire d’un corps en forme de cri
Ravindher Damayanthi: Textes, chorégraphie, mise en scène, interprétation
Sergio Gibertini: Musique, mise en scène

Posted on 29 juin 2018 in spectacle vivant

Back to Top